Un blogue en classe, pourquoi pas ?

Les blogues occupent de plus en plus de place sur la Toile. Ceux-ci sont certes d’un intérêt parfois discutable mais on ne peut ignorer leur existence. Pourquoi ne pas les intégrer en cours ? Pourquoi ne pas en faire un élément du cours ?

Qu’est-ce qu’un blogue ? Il s’agit d’un site web permettant de mettre en ligne de manière très simple du texte, des photos ou du son. Les textes sont ajoutés au site par ordre chronologique, ce sont les billets ou note ou article.

Les blogues en libre accès permettent à tous de lire les billets qui le composent, ceux en accès restreint n’autorisent la lecture des articles qu’aux personnes inscrites.

Les lecteurs d’un blogue ont la possibilité de laisser des commentaires aux notes. Mais cette option peut être supprimée par l’auteur ou les auteurs du blogue.

Différents types de blogues existent. On peut les regrouper en grandes catégories :

  • Blogues personnels : journaux intimes, journaux de bord, recettes de cuisine personnelles…

  • Bédéblogues : blogues de bandes-dessinées de dessinateurs confirmés et publiés ou amateurs.

  • Blogues de journalistes : opinions de journalistes, ou reportages en complément de ceux réalisés d’une autre manière.

  • Blogues photos : photographes professionnels ou non mettant en ligne leurs photos.

  • Blogues d’entreprise : communications avec la clientèle (pour informer d’un problème ou d’une nouvelle offre par exemple).

  • Blogues d’école : vie du collège ou de la classe.

  • Blogues collectifs : construction d’un roman collectif, blogues « à deux mains »…

Exploiter un blogue en classe permet non seulement de travailler la compréhension mais aussi la construction d’un texte qui n’est pas un texte littéraire. Faire travailler la structure de l’écrit à partir d’un texte dont l’auteur est Monsieur ou Madame Toutlemonde annihile l’éloignement ou l’intimidation qu’il peut y avoir à travailler un extrait d’un écrivain même s’il est du XXème siècle. En étant inscrit dans la vie quotidienne de leurs auteurs, les blogues sont aussi un moyen de faire entrer l’interculturel dans la classe. Ils présentent des manières de vivre et de réagir différentes suivant les pays, comportent des éléments de culture (opinions sur des chanteurs, recettes de cuisine…) qui sont autant de ressources à intégrer dans un cours à la place de documents du même type présents dans les méthodes mais souvent un peu datés.

Enfin, utiliser un blogue est aussi un bon moyen de demander aux apprenants de produire en français, en laissant des commentaires ou bien en participant à des blogues collectifs.

Hormis les blogues existants, les enseignants ont la possibilité de créer leur propre blogue. Certains sites proposent des ouvertures de blogues en quelques minutes1. Les activités possibles se multiplient alors : mise à disposition de ressources (documents, vidéos, liens vers des exercices supplémentaires…), liste des devoirs à effectuer, mise en place d’une communication entre les élèves et le professeur ou entre les élèves, explications supplémentaires sur le point grammatical ou lexical abordé en classe… sans oublier la réalisation d’une tâche à part entière, d’un projet de classe que l’on peut tout à fait mener en collaboration avec un enseignant d’une autre discipline, d’une autre classe ou d’une autre école.

Le blogue est également une façon de montrer aux autorités éducatives et aux parents ce qui se passe dans la classe. Point non négligeable pour, par exemple, obtenir des moyens supplémentaires ou faciliter la mise en place de projets autres…

Le blogue en classe est donc une ressource pour la compréhension écrite et orale (par l’intégration de documents audio ou vidéo), la production écrite et orale (après enregistrement au moyen du magnétophone de Windows ou du logiciel Audacity) tout en appartenant à la vie quotidienne des francophones.

L’exploitation d’un blogue met les élèves en relation avec un français authentique et en situation de communication avec des francophones. Les échanges mis en place grâce aux commentaires sont réels même s’ils sont virtuels, et certainement plus réalistes que ceux réalisés en classe. De cette manière, les élèves prennent conscience d’être en contact avec une langue vraiment vivante ce qui rend l’apprentissage motivant. Ils apprennent pour utiliser et utilisent pour apprendre et non plus pour uniquement la note de fin trimestre ou de semestre.

Créer et utiliser un blogue va permettre de :

  • faire quelque chose en français

  • faire quelque chose en français en utilisant les TICE et notamment l’Internet

  • faire quelque chose en français en utilisant Internet et qui peut être lu par les francophones (ce qui est particulièrement motivant)

  • communiquer en français

  • utiliser la langue d’apprentissage à des fins réelles et non plus seulement pour l’apprentissage lui-même

De plus, l’archivage chronologique des billets est sans contexte un élément favorable à l’apprentissage. En relisant ce qu’il a écrit, un apprenant revient sur son parcours et prend ainsi conscience de ses acquis. Il peut également remédier aux erreurs qu’il commet régulièrement par une lecture réflexive de ce qu’il a déjà produit.

L’intégration d’un blogue dans l’enseignement est donc un atout pour l’apprentissage. En trouver sur Internet n’est pas difficile, en créer un est très rapide. Pourquoi ne pas envisager une telle utilisation, en commençant par exemple par la publication des devoirs à faire et des commentaires aux devoirs rendus pour apprivoiser ce nouveau moyen de communication. Peu à peu le besoin, le désir ou les idées pour une intégration plus importante se fera ressentir. Il sera alors temps de passer à une étape supérieure dans l’exploitation d’un blogue.

 

1 Le web pédagogique : http://lewebpedagogique.com héberge des blogues à vocation pédagogique. D’autres sites comme blogger (https://www.blogger.com/start?hl=fr) ou overblog (http://www.over-blog.com/) héberge des blogues de toute sorte.

Publié dans l’Apfascope n°48, journal de l’association des professeurs de français en Autriche

CC BY-NC-SA 4.0 Un blogue en classe, pourquoi pas ? par Numérique et FLE est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter the text from the image below