Les épreuves des diplômes DELF et DALF évoluent

Les épreuves des diplômes DELF et DALF évoluent

Dans l’optique de répondre toujours mieux aux normes européennes relatives aux certifications en langues, le Centre international d’études pédagogiques a mené une analyse des épreuves du diplôme d’études en langue française (DELF) et du diplôme approfondi de langue française (DALF) et a pris la décision d’en modifier certains formats.


Dans un grand nombre de pays et d’institutions, les examens de langue sont utilisés pour prendre des décisions qui ont des impacts importants sur la vie quotidienne des candidats, dans le cadre de procédures administratives ou encore d’accompagnement à la mobilité des étudiants non francophones.
Au regard de ces différents éléments, et afin de préserver et d’augmenter la qualité des épreuves du DELF et du DALF, il a été décidé de revoir les spécifications des épreuves des niveaux « clefs » A2, B1 et B2. Cette révision a pour objectif d’assurer la validité (qualité des contenus), la fidélité (qualité de mesure) et l’équité (égalité de traitement, absence de biais et d’impacts négatifs) des épreuves.[…]
Lire la suite sur le site du CIEP


Avec les  » classes éloignées en réseau « , les écoles rurales jouent collectif

Avec les " classes éloignées en réseau ", les écoles rurales jouent collectif

Publié par Eric Bruillard et Thérèse Laferrière » sur Theconversation.com : Dans les petites écoles, il y a plein d’activités qui méritent d’être partagées « , rappellent les élèves du village de Jenzat, dans l’Allier, au seuil du MOOC sur les « classes éloignées en réseau », produit en 2018 par l’Université Sorbonne Paris-Cité. Voilà qui pourrait être la devise de ce dispositif inventé dans les années 2000 au Canada. Devant faire face aux besoins d’une multitude de petits établissements dispersés sur un vaste territoire, le Ministère québécois de l’Éducation s’est alors demandé comment profiter de l’essor du numérique pour assurer l’égalité des chances entre les élèves. […]

«L’éducation est fondamentalement en train de changer»

«L’éducation est fondamentalement en train de changer»

Romain Martin: «La plupart des MOOC ne font que numériser les anciennes méthodes de transfert de contenu unidirectionnel.» Romain Martin, vice-recteur pour les affaires académiques de l’Université du Luxembourg, est au cœur des enjeux de la digitalisation de l’éducation. Zoom avec lui sur l’impact de la technologie sur l’éducation.

Comment les technologies perturbent-elles aujourd’hui les méthodes d’apprentissage?

Romain Martin.- «Je ne pense pas que ce soit juste une question de méthodes, de technologies et d’outils. Je crois que la nature de l’enseignement et de l’apprentissage est fondamentalement en train de changer. Dans le passé, l’enseignement consistait principalement à transférer des connaissances et des contenus d’un enseignant à un autre. Bien que cet aspect soit toujours important, ce n’est plus le point central. […]