DELF, DALF et CECR

Harmonisation du DELF et du DALF sur les niveaux de compétence du cadre européen commun de référence.

***

A compter du 1er septembre 2005, le DELF et le DALF s’alignent sur les niveaux de compétence tels qu’ils sont définis par le Cadre Commun de Référence.

Cette harmonisation des niveaux supposent un remaniement des épreuves et une redistribution des compétences qui en dépendent.

Les changements les plus visibles concernent le nom des épreuves et leur nombre. Celles-ci seront désormais au nombre de 6, les tests d’accès au DELF 2 et DALF disparaissent. La division du DELF en deux niveaux est également abandonnée.

Les épreuves seront désormais intitulées :

DELF A1
DELF A2
DELF B1
DELF B2
DALF C1
DALF C2

Nul besoin de préciser à quel niveau de compétences, elles se réfèrent ! (Les niveaux de compétences sont brièvement décrits dans l’article Des systèmes d’évaluation en FLE 1-1- Le cadre commun européen de référence).

Autre modification importante et non des moindres, les unités ne sont plus capitalisables. L’obtention d’un niveau n’est donc plus conditionnée à l’acquisition du niveau inférieur. Chaque unité est indépendante de la précédente.

Les deux premières unités, DELF A1 et DELF A2 sont désormais accessibles après 60h et 150h d’apprentissage au lieu de 100h et 200h pour les épreuves actuelles.

Les épreuves elles-mêmes subissent des changements. Si les quatre compétences (compréhensions et expressions orales et écrites) sont toujours évaluées, la durée des épreuves est réduite.

Pour les épreuves du DELF A1, A2 et B1, les épreuves de compréhension orale et écrite proposent un questionnaire sur plusieurs documents
La
production orale est évaluée en 3 parties. L’ expression écrite repose, elle, sur deux productions pour les niveaux A1 et A2 et sur une épreuve unique pour le niveau B1.

Pour le DELF B2 et le DALF C1, les quatre compétences sont toujours évaluées de manière indépendante et privilégient défense de point de vues, échanges d’idées et synthèse de documents.

L’unité DALF C2 propose des épreuves liées pour la compréhension et la production orales et la compréhension et la production écrites ; la production dépendant de la compréhension d’un document. Le candidat pourra choisir entre deux domaines de spécialité : lettres et sciences humaines ou sciences.

Deux contraintes existent pour l’acquisition de chaque unité : obtenir 50/100 en sachant que la note minimale obligatoire par épreuve est de 5/25.

Cette harmonisation prendra effet à partir du 1er septembre 2005, comme dit précédemment. Mais pour des raisons pratiques, les candidats ayant obtenu les unités de ce qui sera le DELF et le DALF anciennes formules, pourront prétendre à la délivrance des diplômes nouvelle formule, sous certaines conditions. Celles-ci concernent entre autres la combinaison des unités et leur équivalence dans le nouveau dispositif.

Source : Commission nationale du DELF et du DALF
N.B. : Les niveaux du « Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer »

Publié sur EduFLE.net

CC BY-NC-SA 4.0 DELF, DALF et CECR par Numérique et FLE est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter the text from the image below